Qui sommes nous?

I. PRESENTATION

Créé le 27 mars 2008 à Brazzaville à l’initiative des plate-formes nationales de l’Angola, du Congo, de la RCA, de la RDC et du Rwanda, le REPONGAC rassemble et fédère aujourd’hui les plate-formes d’ONG de tous les pays d’Afrique Centrale + le Rwanda en Afrique de l’Est, à l’exception de la Guinée Equatoriale qui n’a pas encore adhéré. Il est constitué de plus de 1200 ONG de développement socio-économique engagées dans la lutte contre la pauvreté.

Le REPONGAC œuvre à travers la diplomatie non gouvernementale pour une alliance stratégique entre société civile et les autorités régionales et organismes de développement, selon une approche durable et soucieuse des défis de bonne gouvernance.

II. VISION GLOBALE

Créé dans un contexte régional dominé par des crises multiples d’ordre économique, financier, climatique, environnemental, ou de mal gouvernance dans l’espace démocratique, le REPONGAC milite pour une Afrique Centrale dotée d’une société civile forte, représentative, inclusive, apolitique et indépendante capable d’avoir un impact sur les décisions publiques et le développement de la région. C’est en misant sur la base des organisations de la société civile (OSC), que des changements réels et nécessaires dans la vie des populations de la région seront initiés, aux côtés d’autres acteurs comme l’Etat et le secteur privé.

III. LA MISSION DU REPONGAC

La mission du REPONGAC est de promouvoir, accompagner, protéger et renforcer les plateformes d’ONG membres ainsi que d’autres réseaux régionaux des OSC dans un processus de structuration : légitimation, union, alignement sur des principes communs de transparence et de redevabilité envers leurs membres. Ainsi opérationnalisés, ces derniers peuvent offrir des services harmonisés, et surtout jouer de pouvoirs réels pour mieux influencer la conception et la mise en œuvre des politiques régionales de développement.

Pour faire émerger ce grand acteur associatif du développement, le REPONGAC œuvre à renforcer ses capacités, à doter ses cadres de modèles de gestion afin d’en faire une émanation professionnelle, organisée et coordonnée et donc efficace des populations de la région.

IV. OBJECTIFS

Le REPONGAC vise à dégager une vision commune sur les valeurs devant guider les OSC de l’Afrique Centrale afin d’optimiser leurs actions de plaidoyer et de lobbying auprès des décideurs régionaux.

Les Objectifs spécifiques sont, entre autres :

  • La structuration de la société civile de l’Afrique Centrale ;
  • La promotion et la protection des valeurs et principes démocratiques (les principes d’Istanbul par exemple) ;
  • La facilitation du développement de relations mutuellement bénéfiques entre les OSC et les institutions régionales (ou Etats) ;
  • La promotion du développement humain durable et par le biais du progrès socioéconomique des citoyens, contribuant ainsi à la paix et à la sécurité en Afrique en général et en particulier en Afrique Centrale ;
  • La promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes dans toutes les décisions et activités au sein du réseau régional ;
  • La création d’un environnement favorable aux OSC en Afrique Centrale.

Pour atteindre les objectifs fixés, quatre axes stratégiques d’intervention sont mis en œuvre par le REPONGAC :

Stratégie 1 : Participation et renforcement des capacités 

Le réseau vise à améliorer sa représentativité à travers une participation accrue de toutes les organisations à tous les niveaux : local, national et régional, de toutes les thématiques et selon un respect de l’équilibre des genres.

Le réseau cherche à développer un maillage efficace dans la région ; faire en sorte que toutes les organisations membres et ses associés disposent de plans d’action intégrés visant à influencer chaque politique de développement.

Stratégie 2 : La durabilité et appropriation des actions.

Cette stratégie consiste à identifier tous les réseaux existants dans la région  en vue de créer un cadre de concertation inclusif commun, définir les responsabilités mutuelles et défendre les intérêts des populations sur une base pérenne et régulière.

Stratégie 3 : Communication efficace et efficiente

Le Réseau des plates formes nationales d’ONG met l’accent sur la communication interne et externe. Sur ce volet, ses initiatives comprennent :

  • La protection, l’image  et la visibilité de  l’identité des membres et  des réseaux partenaires des OSC. Cela s’opère selon une ligne de valeurs claire exigeant que chaque  plateforme membre, chaque réseau associé soit CLASP c'est-à-dire : Crédible, Légitime, rend compte à ses membres (Accountability), offre des Services à ses membres et dispose d’une délégation de Pouvoir émanant de ses membres.
  • La sensibilisation : grâce à la publicité, aux relations publiques et aux campagnes de sensibilisation auprès des populations, le REPONGAC créera des opportunités de participation et de collaboration pour ses membres auprès : des gouvernements (démocratie participative), des partenaires et organisations spécialisées de recherche, afin que chacun s’approprie le processus, prenne conscience de son rôle et participe de manière efficace et convaincue.

Stratégie 4 : Activités de Partenariat et de Lobbying

Un accent particulier sera mis sur les éléments constitutifs d’un développement plus durable en Afrique Centrale. Ceci implique une collaboration active avec les gouvernements des Etats membres et des institutions régionales afin d’introduire cette sensibilité dans les politiques et programmes de développement. Le REPONGAC plaidera donc de façon concomitante en faveur de la prise en compte régulière de la société civile régionale par les institutions régionales comme un partenaire incontournable en matière de développement.