Le REPONGAC reçoit un financement de l’Union Européenne pour appuyer la structuration de l’espace associatif et renforcer le dialogue multi-acteur en Afrique Centrale

Afin de participer à la définition des politiques publiques et à leurs monitorings, la société civile a engagé un processus de structuration en constituant une diplomatie non gouvernementale, pour pouvoir infléchir les politiques. Le REPONGAC a été créé dans le but d’influer sur les institutions régionales mais aussi de défendre sur la scène mondiale le point de vue des ONG sur des problématiques régionales communes.

Cependant la dynamique de structuration et de formalisation du réseau est récente et nombre de difficultés  compromettent encore son fonctionnement et son efficacité.  Afin de pallier à ces obstacles, le REPONGAC a reçu un financement de l’Union Européenne pour appuyer la structuration de l’espace associatif et renforcer le dialogue multi-acteur en Afrique Centrale. Ce projet, d’une durée de 5 ans, a commencé en janvier 2013 et s’articule selon 3 axes :

  1. Renforcement des capacités et de l’expertise du réseau et des plates-formes membres
  2. Renforcement du dialogue institutionnel afin de relayer les intérêts des populations d’Afrique Centrale et d’influer sur les prises de décisions.
  3. Appui à la communication  afin de sensibiliser le grand public et les institutions internationales à leurs positionnements quant aux enjeux internationaux du développement.

Le REPONGAC sera, pendant toute la durée du projet, accompagné par ACTED (ONG française de solidarité internationale) qui aura le rôle d’appui technique et de facilitateur.