Le REPONGAC met en place une représentation permanente auprès de la CEEAC à Libreville et de la CEMAC à Bangui.

Ces institutions régionales ont été choisies grâce à la qualité et à la portée des interventions de développement qu’elles portent dans la sous-région. En effet, les programmes de développement des différents gouvernements et des institutions régionales, nous constatons qu’à l’échéance 2015 des Objectifs du Millénaires pour le Développement, les indicateurs de résultats sont loin d’être probants.
 
Les Organisations de la Société Civile ont un important rôle à jouer dans le développement de par leur proximité avec les populations et une synergie d’action avec les organes régionaux devient indispensable. Ces représentations auront un rôle de communicateur et de plaidoyer. 
 
Elles devront faire connaitre le réseau et ses positions, représenter les ONG d’Afrique Centrale lors des discussions institutionnelles, influer sur les processus décisionnels et auprès des décideurs, communiquer les discussions et décisions prises lors des rencontres au REPONGAC et à l’ensemble de la société civile et bien sûr alerter l’opinion et les acteurs des enjeux discutés dans les institutions régionales. Le REPONGAC espère ainsi permettre à l’ensemble de la société civile de participer effectivement à la prise de décision, la conception et la mise en œuvre des politiques et programmes de développement.