Le REPONGAC œuvre à doter l’Afrique Centrale de son Forum annuel des Organisations de la Société Civile

Quoi ?

Une priorité stratégique de l’activité du REPONGAC consiste à mener un processus de structuration de la Société Civile régionale. Organiser et coordonner les plateformes nationales membres du REPONGAC ainsi que les principaux réseaux de l’Afrique Centrale à l’échelon régional est indéniablement une prémices indispensable pour servir trois objectifs principaux.

Pourquoi ?

(1) renforcer l’impact politique des Organisations de la Société civile sur la scène régionale et internationale ;

(2) renforcer le plaidoyer sur les politiques de développement auprès des Communautés Economiques Régionales (CER) ;

(3) renforcer le rôle des Organisations de la Société civile elles-mêmes dans l’amélioration des conditions d’un environnement porteur qui leur est favorable.

En effet, dotés de principes de gouvernance harmonisés, renforcés dans leurs capacités opérationnelles et mis en  adéquation sur les lignes directrices à suivre, les membres et associés du réseau  décuplent ainsi leur visibilité, leur légitimité et surtout leur capacité d’impact.

Comment ?

Pour servir ce processus de structuration, le REPONGAC, soutenu par un financement de l’Union européenne, axe son activité sur deux instruments principaux : l’identification des principaux réseaux régionaux légitimes et représentatifs d’une part (i), et l’organisation d’un grand Forum annuel de la Société civile d’Afrique Centrale en marge des sommets de la CEAAC/CEMAC et dans la même ville d’autre part (ii) :

  • Le processus d’identification des réseaux régionaux les plus légitimes, représentatifs et opérationnels s’effectue sur une base triple : un travail de cartographie professionnel ;  alimenté de la connaissance et des carnets d’adresse des 3 autres réseaux partenaires membres du Comité de pilotage régional*, conforté par le croisement des banques de données des réseaux répertoriés auprès des institutions régionales (CEAAC, CEMAC, CIRGL)
  • L’Organisation de Forums annuels des Organisations de la Société Civile est une formule prometteuse qui a fait ses preuves  en Afrique de l’Est (ECASOF) et en Afrique australe (SADC-CNGO) et doterait au même titre l’Afrique Centrale de sa plateforme de concertation annuelle, d’une tribune d’expression forte et reconnue pour impacter les politiques et décisions régionales (cf schéma ci-contre).

Les deux premiers Forums annuels**, rassemblant 65 personnalités ou organisations de la Société civile a minima,  seront organisés en 2016 et 2017 avec le co-financement de l’Union européenne dans le cadre du projet d’ « Appui aux réseaux régionaux des plateformes d’ONG » exécuté par le REPONGAC sur 5 ans. Le REPONGAC recherche activement un ou d’autres partenaires pour soutenir cette action.

Le Comité de pilotage ou « Comité de facilitation de la Société civile » sous le leadership du REPONGAC est adjoint des réseaux régionaux thématiques suivants :

  • Plateforme Régionale des Organisations Paysannes d’Afrique Centrale (PROPAC), Yaoundé
  • Réseau des Femmes Actives de la CEMAC   (REFAC), Yaoundé
  • Union des syndicats des Professionnels de la Presse d’Afrique Centrale (USYPAC), Brazzaville

 Selon les préférences du/des partenaire(s), les premiers Forums pourront mettre à l’ordre du jour les thèmes suivants :

  • Stratégie globale pour la prévention et gestion des conflits en Afrique Centrale ;
  • Intégration régionale et libre circulation des personnes des biens et des services en Afrique Centrale ;
  • Réflexion sur « la CEAAC/CEMAC que nous voulons » : plus proches des besoins transversaux des peuples et moins cloisonnée dans des approches nationales/institutionnelles :
  • Campagnes d’information et de sensibilisation au rôle et instruments des CER (CEEAC/CEMAC) ;
  • Elaboration d’un protocole de collaboration entre les OSC dans le cadre d’un forum régulier et pérenne ;
  • Analyse des initiatives existantes en matière d’efficacité des OSC