Moussa Faki Mahamat, nouveau président de la Commission de l’Union africaine !

Réunis dans la capitale éthiopienne depuis le week-end, les chefs d’Etat et de gouvernements africains cherchaient activement un successeur à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l’Union africaine (UA). C’est chose faite ce lundi après trois jours de vote puisque le Tchadien Moussa Faki Mahamat, vient d’être élu cet après-midi président de l’institution africaine.

Le ministre Tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat (57 ans), vient d’être désigné ce lundi après-midi, président de la Commission de l’Union africaine. Le Tchadien a été élu par 39 voix sur 54 face à son homologue, la kényane Amina Mohammed.

Cette élection s’est tenue en marge du 28e sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine qui s’est ouvert officiellement ce lundi à Addis-Abbeba. Ils étaient 5 candidats en lice pour ce fauteuil continental : Adboulaye Bathily,(Senegal) Amina C. Mohamed (Kenya), Moussa Faki Mahamat (Tchad), Agapito Mba Mokuy (Guinée équatoriale) et Pelonomi Venson Moitoi (Botswana).

Au terme des trois premiers tours de scrutin, le Sénégalais Abdoulaye Bathily, la Botswanaise Pilomina Venson-Moitoi, et l’Équato-Guinéen Agapito Mba Mokuy ont été éliminés. Les deux finalistes, le ministre des Affaires étrangères tchadien et la kényane Amina Mohammed ont été départagés à l’issue de trois autres tours.

C’est donc une nouvelle page qui se tourne pour l’UA après le règne de la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, première femme à occuper ce poste. Moussa Faki Mahamat était lui depuis 2008 ministre des Affaires étrangères du président Idriss Déby Itno.

Catégories: