Dialogue avec les institutions régionales

French

Un atelier sur la fin de l’Accord de Cotonou a été organisé du 19 au 20 janvier à Kinshasa

Le Réseau des plates-formes nationales d’ONG d’Afrique Centrale (REPONGAC) a organisé, du 19 au 20 janvier à Kinshasa, un atelier sur le thème «la fin de l’Accord de Cotonou : réflexion sur l’après 2020».

Participation du REPONGAC à la première édition de la semaine des associations du réseau des organisations et des projets associatifs du Gabon ROPAGA

Le réseau des organisations et des projets associatifs du Gabon (ROPAGA) a organisé depuis le premier au six  septembre à l'Institut français du Gabon, la première édition de « la semaine des associations ». En d'autres termes, "une semaine d'actions, avec deux jours de partage d'expérience, suivi d'un jour de plaidoyer auprès des ministères et partenaires institutionnels, et du lancement officiel du site internet du ROPAGA.

Quatre réseau s'unissent pour la structuration de la société civile en Afrique Centrale

En Afrique comme ailleurs, la société civile joue un rôle majeur dans les dynamiques de démocratisation des Etats, de conception et de suivi des politiques de développement. Toutefois, en Afrique Centrale, les Organisations de la Société civile (OSC), souvent isolées dans leur combat, manquent de moyens et entretiennent un niveau réduit d’échange d’expertise, d’harmonisation des vues et de partage d’expériences. Un manque ou à contrario une concurrence de leadership entrave souvent la pertinence des interactions avec les instances politiques locales, nationales et surtout régionales, et les maintient dans une position marginale dans les grandes décisions.

Le REPONGAC met en place une représentation permanente auprès de la CEEAC à Libreville et de la CEMAC à Bangui.

Ces institutions régionales ont été choisies grâce à la qualité et à la portée des interventions de développement qu’elles portent dans la sous-région.

Le REPONGAC met en place une représentation permanente auprès de la CEEAC à Libreville et de la CEMAC à Bangui.

Ces institutions régionales ont été choisies grâce à la qualité et à la portée des interventions de développement qu’elles portent dans la sous-région. En effet, les programmes de développement des différents gouvernements et des institutions régionales, nous constatons qu’à l’échéance 2015 des Objectifs du Millénaires pour le Développement, les indicateurs de résultats sont loin d’être probants.

Une mission du REPONGAC se rend à Sao Tomé pour identifier la plate-forme nationale.

Le REPONGAC a comme ambition de couvrir l’ensemble de l’espace géographique de l’Afrique Centrale en vue de mobiliser les ONG et les autres OSC de la région autour des enjeux de développement de la Région de l’Afrique Centrale. À ce jour, le réseau ne compte que huit membres dans l’espace CEEAC + Rwanda, la Guinée Equatoriale et Sao Tomé e Principe étant absents du réseau.

Subscribe to RSS - Dialogue avec les institutions régionales